Fédération suisse des aveugles et malvoyants     Section du Jura

Vous êtes ici : Accueil. >  transports publics

transports publics

Transport Public et Handicap de la vue

Nouveautés en 2012

Communiqué du 28 novembre 2011

Titre de transport

AG handicapés à l’âge AVS et lors du passage de l’âge AI à l’âge AVS, conséquences de la suspension de la vente des billets aussi dans les trains grandes lignes (spécialement pour les voyageurs handicapés, cf. point 5)

1. L’AG handicapés, notamment par rapport à l’AG senior

a) L’AG handicapés et l’AG senior coûtaient toujours le même prix jusqu’au changement d’horaire de déc. 2004. L’AG senior est ensuite devenu de plus en plus cher par rapport à l’AG handicapés: l’AG handicapés continue de coûter 2’200 CHF après le changement d’horaire du 11.12.2011, tandis que l’AG senior augmente de 50 CHF et passe à 2’600 CHF (l’AG adultes augmente également de 50 CHF et passe à 3’350 CHF; prix annuels pour la 2e classe). La différence de prix entre un AG handicapés et un AG senior s’élève donc désormais à 400 CHF pour la 2e classe (et à 650 CHF pour la 1re classe).

b) La question de la «garantie des droits acquis» (c’est-à-dire droit à l’AG handicapés, meilleur marché, maintenu après le passage à l’âge AVS?) a donc été posée de plus en plus fréquemment. Les CFF y ont répondu catégoriquement par la négative jusqu’à fin 2007 (raison pour laquelle j’ai signalé dans une publication du 26.11.2007 que, si les handicapés continuaient à attaquer les CFF, le risque était réel que l’AG handicapés rede-vienne aussi cher que l’AG senior, ce qui n’arrangerait personne).
c) Le 02.04.2008, nous avons appris que les CFF avaient depuis 2008 une règle de tolérance interne précisément favorable à cette garantie des droits acquis pour l’AG handicapés (ce que j’ai annoncé le 02.07.2008 dans le cadre d’une publication sur le renouvellement de la carte d’accompagnement). Les questions suivantes en ont découlé entre-temps:

2. Qu’en est-il immédiatement après le passage de l’âge AI à l’âge AVS?

a) La règle est claire et fonctionne manifestement sans difficultés lorsque quelqu’un continue d’acheter cet AG handicapés sans interruption depuis l’âge AI.

b) Mais qu’en est-il des personnes qui possédaient un AG handicapés à l’âge AI, puis, du fait du passage à l’âge AVS et parce que les CFF ont catégoriquement refusé cette garantie des droits acquis de fin 2004 à fin 2007, ont dû acheter un AG senior et souhaiteraient maintenant racheter un AG handicapés en vertu de cette garantie des droits acquis?

c) Nous avons soumis cette question, par lettre du 24.03.2011, à ch-direct au motif qu’il n’est pas loyal d’imputer à ces personnes le fait d’avoir eu connaissance parfois seulement maintenant de cette garantie des droits acquis.

d) Par lettre du 22.7.2011, la gestionnaire du tarif T654 a répondu qu’il fallait, pour les per-sonnes qui possédaient déjà un AG handicapés à l’âge AI, «appliquer la règle de tolé-rance et leur vendre à nouveau un AG handicapés» (manifestement sur la base du numéro d’abonnement tiré de l’historique d’abonné du client dans la base de données KUBA). Le tarif n’est pas adapté et fait l’objet d’un traitement individuel.

3. Qu’en est-il plus tard, à l’âge AVS (c’est-à-dire lorsque le handicap n’est intervenu qu’à l’âge AVS)?

a) En raison d’une nouvelle situation juridique depuis le 01.01.2011, les personnes qui ne sont devenues handicapées qu’à l’âge AVS peuvent désormais aussi recevoir une allocation pour impotence de degré faible (si elles ne résident pas dans une insti-tution, la décision particulière est prise par l’office AI cantonal).

b) Entre-temps, j’ai entendu parler de cas où une personne dans cette situation a voulu acquérir un AG handicapés au lieu d’un AG senior et où l’office AI cantonal compétent lui a rapidement délivré une «Légitimation pour le retrait d’un abonnement général pour handicapés» (formulaire 318.629), bien que ce fût expressément exclu jusqu’à présent par le point 31.4.32 du tarif 654. Dans d’autres cas, des services de consultation pour handicapés m’ont demandé si c’était possible et, le cas échéant, comment.

c) Comme cette pratique de certains offices AI cantonaux est clairement contraire au droit tarifaire actuel, j’ai aussi demandé à ch-direct, dans la lettre précitée du 24.03. 2011, si on pouvait la légaliser pour cette catégorie de personnes (c’est-à-dire pour les rentiers AVS qui touchent la nouvelle allocation pour impotence de degré faible dès 2011), éventuellement avec une règle de tolérance interne en attendant la prochaine révision ordinaire des tarifs?

d) Dans sa lettre du 22.07.2011, ch-direct répond à cette question à l’alinéa 3: «Nous ne pouvons malheureusement pas vous faire de concessions sur ce point. (…) Nous nous en tenons aux dispositions existantes.» Cette réponse signifie sans équivoque que:
– les personnes qui ne reçoivent une allocation pour impotent qu’à l’âge AVS ne peuvent revendiquer un AG handicapés (ils peuvent donc acquérir à la place un AG senior) et
il est donc interdit aux offices AI cantonaux d’établir une attestation pour un AG handi-capés pour les personnes en âge AVS. Cette attestation (formulaire OFAS/CFF 318.629) mentionne certes le prénom, le nom et l’adresse, mais non la date de naissance (on sait qu’il n’est plus possible de la déduire du numéro d’assuré), de sorte que le point de vente de l’AG ne peut guère vérifier la date de naissance indiquée par le client pour l’abonnement (il pourrait certes théoriquement demander une carte d’identité, mais quel serait le fonctionnement pratique lors d’une commande écrite – en ligne, on ne peut télécharger que le formulaire de commande – accompagnée de cette attestation, avec numéro de carte de crédit ou sur facture?).

4.Résumé: personnes pouvant acquérir un AG handicapés

a) Uniquement les personnes en âge AI qui:

  • touchent une rente de l’assurance-invalidité fédérale (avec leur carte de légitimation pour rentier AI, qui doit être «remise obligatoirement et automatiquement par l’office AI can-tonal» depuis début 1996);
  • touchent une allocation pour impotent ou des prestations pour un chien d’aveugle de l’assurance-invalidité fédérale (avec l’attestation correspondante de l’office AI cantonal sur formulaire 318.629, ces personnes peuvent aussi la commander par téléphone);
  • dépendent d’un fauteuil roulant, avec le certificat médical correspondant.

b) Voir points 2 et 3 ci-dessus au sujet de la «garantie des droits acquis» une fois que l’âge AVS est atteint.

5. Suspension de la vente des billets aussi dans les trains grandes lignes dès le changement d’horaire du 11.12.2011 et ses conséquences pour les voyageurs handicapés

a) Dès le changement d’horaire du 11.12.2011, les billets ne seront plus vendus non plus dans les trains grandes lignes. La personne qui embarquera sans billet valable paiera en cas de contrôle un supplément de 90 CHF (la 1re fois, 130 CHF la 2e fois et 160 CHF dès la 3e fois) + un forfait pour le prix du voyage de 10 CHF (ces montant sont aussi valables pour le titulaire d’un abonnement demi-tarif ou la personne qui n’achète son billet électronique qu’après le départ du train selon l’horaire. Lorsque ce voyageur a encore avec lui un chien ou un vélo sans le billet correspondant, ce supplément et le forfait pour le prix du voyage sont même perçus deux fois, ce qui devient donc «vraiment cher»).

b) La question qui se pose maintenant est de savoir ce qu’il en est pour les voyageurs handicapés. Le tarif 600.5, édition du 11.12.2011, points 11.24 et 12.34, y répond: «Les personnes désorientées, assistées ou souffrant d’un fort handicap, dont il ne peut être exigé qu’elles se servent aux distributeurs automatiques de billets (p. ex. non-voyants, personnes en fauteuil roulant, infirmes moteurs et cérébraux) ne doivent pas payer de supplément. Elles doivent uniquement payer le prix du transport correspondant» resp. (chiffre 13.15) «… ne doivent pas payer de supplément de service.»

c) Mais cette réponse signifie en même temps que ces dispositions dérogatoires pour les voyageurs handicapés:

  • ne sont pas applicables lorsqu’il y a un guichet en service à la gare de départ (l’excuse «pas eu le temps» n’est pas recevable, car ce n’est pas un problème spécifique aux handicapés);
  • ne sont pas applicables lorsque le voyageur est accompagné, car un accompagnant doit être en mesure de se servir d’un distributeur automatique de billets;
  • considèrent aussi comme «aveugles» tous les malvoyants qui ont reçu la carte d’accompagnement en raison de leur handicap visuel (car la possibilité de se servir de distributeurs automatiques modernes était précisément le critère déterminant pour la définition du handicap visuel dans l’attestation médicale).

Ces questions de droit tarifaire concernant l’AG handicapés et les dispositions déroga-toires pour les personnes handicapées voyageant seules lorsqu’il n’y a que des distri-buteurs automatiques de billets à la gare de départ ont ainsi pu être tirées au clair. Nous espérons que ces informations vous seront utiles.

Information communiquées par l'Union suisse des aveugles, Hans-Peter Rogger

Carte d’accompagnement: informations sur Internet

a) Le formulaire officiel «Attestation médicale pour voyageurs avec un handicap» n’est plus imprimé, mais est placé sur Internet sous forme de document PDF à imprimer. Il est possible de remplir en ligne les chiffres 1 («Données de la personne avec un handicap») et/ou 5 (adresse de l’office compétent du canton, du district pour 5 cantons), puis d’imprimer le formulaire avec cette adresse. Nous recommandons aux services de consultation de remettre à leurs clients une copie recto-verso de ce formulaire.

b) Vous trouverez sur Internet sous www.cff.ch/handicap (première ligne du tableau) le lien «Facilités de voyage», puis (à gauche en 2e position) le lien «Carte de légitimation pour voyageurs avec un handicap», puis (à droite sous «Téléchargements») le lien «Formu-laire d’attestation».
c) Vous trouverez le lien «Offices cantonaux» juste en dessous du lien «Formulaire d’attesta¬tion»: en cliquant dessus, vous ouvrez une liste des 71 bureaux d’émission officiels, organisée par cantons avec adresse, numéro de tél. et heures d’ouverture.
d) Pour chacun des 5 cantons qui ont des bureaux d’émission par district (p. 3 à 6), vous trou-verez juste en dessous du lien «Offices cantonaux» une table de coordonnance localités (par ordre alphabétique), communes et districts qui vous permettra d’abord de déterminer le district compétent.

Informations communiquées par l'Union suisse des aveugles Hans-Peter Rogger

Aide en gare en suisse

'='gare'=''='téléphone'=''='mobile'=''='courriel'='
Bâle 061 271 37 23 078 644 78 33 basel@bahnhofhilfe.ch
Berne 031 311 77 88 079 606 49 69 bern@bahnhofhilfe.ch
Bienne 032 322 19 01 079 380 06 16 biel@bahnhofhilfe.ch
Chiasso 051 227 98 07 079 505 03 66 pas de courriel
Genève, Cornavin 022 732 00 90 079 505 09 11 geneve@aide-en-gare.ch
Genève, aéroport 022 798 18 60 079 505 09 08 geneve@aide-en-gare.ch
Lausanne 021 323 10 80 079 505 31 73 lausanne@aide-en-gare.ch
Lucerne 041 210 00 60 079 500 26 00 luzern@bahnhofhilfe.ch
Olten 051 229 52 40 079 505 03 42 olten@bahnhofhilfe.ch
Zurich, HB 044 211 92 77 079 505 08 36 zuerich@bahnhofhilfe.ch

Heures de service

Bâle :

Lundi à vendredi :
8.00h à 19.00h

SAmedi :
8.00h à 18.00h

dimanche :
10.00h à 18.00h

Bienne
Lundi à vendredi : 8.10h à 11.40h et de 13.10h à 16.40h
Fin de semaine et jour férié fermé.

Genève, Cornavin
Lundi à vendredi :8.00h 00 à 20 h 00
SAmedi : 8.00h à 15.30h
Dimanche : 8.00h à 12.00h
Fermé les jours fériés

Lausanne
Lundi au vendredi : 7.30h à 12.30h et de 14.30h à 17.30h
Samedis/dimanches/jours fériés sur demande

Olten

Lundi au vendredi :
8.00h à 11.00h et de 14.00h à 18.00h

SAmedi :
8.00h à 11.00h

Dimanche et jour férié :
fermé

Le Call Center Handicap CFF à Brigue

Tél. 0800 007 102 * tous les jours 6 h 00 à 22 h 00 (0800 = n° gratuit)
Fax 051 225 70 90 Organisation aide à l’embarquement, au débar-
E-mail: mobil@cff.ch quement et au changement de train dans près

de 170 gares points d’appui en Suisse.
Tél. 0800 181 181 tous les jours, 24 h sur 24
puis choix de la langue: touche 2 = français
– puis touche 1 = commandes de billet pour handicapés
(fax = 051 225 70 93) (voyageant seuls avec «carte d’accompagnement»)
– touche 2 = voies de départ / d’arrivée pour aveugles
(tous les jours 6 h 00 à 22 h 00) (comme aux bornes «Info» / «SOS» des gares).
* Ce numéro de téléphone est aussi valable pour les 10 aides en gare [en particulier hors des heures de service indiquées ci-dessus, lorsqu’un déplacement concerne un ou plusieurs de ces services].

¬

Personnes handicapées et transports publics: Précisions et nouveautés du 12 décembre 2010

Communiqué du 20 décembre 2010

1. Usage adéquat du numéro de téléphone 0800 181 181 des CFF
Nous avons appris récemment que diverses informations erronées circulent sur le numéro de téléphone gratuit 0800 181 181 des CFF, ce qui a entraîné un fréquent usage inapproprié de ces services gratuits des CFF pour voyageurs avec un handicap. Il faut donc réexpliquer ce point ici (cf. notre publication sur le «billet téléphonique» du 24.02.2010, let. n).
Le numéro des CFF 0800 181 181 a deux fonctions très différentes et aboutit à deux ser-vices CFF distincts, ce qui signifie qu’il y a un «aiguillage» vers des services différents après le choix de la langue:
a) Quand on sélectionne le 1 après le 2 pour français, on accède au service «billet télé-phonique pour voyageurs avec un handicap» (pour les handicapés titulaires d’une carte d’accompagnement qui voyagent seuls, 24 h sur 24 tous les jours). On peut bien entendu aussi lui demander les tarifs correspondants, donc p. ex. si une carte journalière est plus avantageuse qu’un billet aller-retour (mais seulement dans ce contexte; le numéro à appeler pour les renseignements tarifaires généraux est le 0900 300 300).
«Billet téléphonique»: La Communauté tarifaire vaudoise Mobilis (jusqu’à présent Lau-sanne et Morges) couvre l’ensemble du canton de Vaud depuis le 12.12.2010, mais fait toujours partie des 9 communautés tarifaires intégrales au sein desquelles il n’est mal-heureusement pas possible de prendre un billet téléphonique (vous trouverez une description très détaillée de cette question dans ma publication «Commande de billet par téléphone pour voyageurs avec un handicap», du 24.02.2010).
b) Quand on sélectionne encore une fois le 2 après le 2 pour français, on accède au «service d’information sur le trafic ferroviaire pour les personnes malvoyantes» (voie de départ, retards, changements de voie et perturbations, de 6 h à 22 h tous les jours). Ce service met uniquement en communication avec le poste directeur (comme via les bornes «SOS» ou «Info» de la gare, par voie directe). Ce service téléphonique n’a été introduit le 1.1.2007 que parce que les aveugles ont fait valoir qu’ils n’étaient pas du tout en mesure de trouver eux-mêmes ces bornes dans la gare. Il est donc tout à fait logique que l’on ne puisse obtenir de renseignements ni sur les horaires ni sur les tarifs à ce poste directeur.
c) Résumé: Le numéro à appeler pour se renseigner sur les horaires et les tarifs en gé-néral (quand on ne peut le faire soi-même sur Internet ou téléphone mobile), est le 0900 300 300 (Rail Service, comme pour tous les autres voyageurs, 24 h sur 24 tous les jours, 1.19 CHF/min.).
Nous vous prions donc de veiller strictement à l’usage adéquat de ces services gratuits des CFF destinés uniquement aux voyageurs titulaires de la carte d’accompagnement, faute de quoi ils pourraient être remis en question.

2. Le numéro de tél. 0800 007 102 du Call Center Handicap, Brigue
Le numéro de téléphone gratuit 0800 007 102 des CFF sert depuis le 1.05.2000 à organi-ser l’aide à l’embarquement, au débarquement et au changement de train dans près de 170 gares points d’appui en Suisse (de 6 h à 22 h tous les jours).
Précision 1: Pour ces 170 gares points d’appui, aucune aide au changement de transport n’est malheureusement fournie à ce jour p. ex. du train au car postal sur la place de la gare ou l’inverse, alors qu’une personne handicapée – malgré sa carte d’accompagnement – ne dispose de loin pas toujours d’un accompagnant.
Précision 2: Les 10 «Aides en gare en Suisse» (cf. liste ci-jointe, mise à jour) sont «un peu plus généreuses» à cet égard: quand on les appelle directement, elles organisent une aide au changement de transport à proximité immédiate de ces gares (p. ex. du car postal, du bus ou du tram au train et inversement), mais uniquement à ces 10 gares et dans le cadre de leurs heures de service, nettement plus restreintes, comme le montre cette liste).

3. Informations sur l’AG handicapés
L’AG handicapés coûte toujours 2200.– CHF après le changement d’horaire du 12.12.2010, tandis que l’AG senior augmente de 200.– CHF à 2550.– et l’AG adultes augmente également de 200.– CHF à 3300.– CHF (prix annuels pour la 2e classe).
Précision 1: Lors du passage à l’âge AVS, on peut désormais continuer de prétendre à un AG handicapés, si on l’a déjà acheté pour la première fois à l’âge AI et que l’on a ensuite continué de l’acheter sans interruption (garantie des droits acquis).
Précision 2: Les seules personnes qui peuvent acquérir un AG handicapés (pour la première fois) sont celles qui:

touchent une rente de l’assurance-invalidité fédérale (avec leur carte de légitimation pour rentier AI, qui doit être «remise obligatoirement et automatiquement par l’office AI cantonal» depuis 1996);
touchent une allocation pour impotent ou des prestations pour un chien d’aveugle de l’assurance-invalidité fédérale (avec l’attestation correspondante de l’office AI cantonal);
les personnes qui dépendent d’un fauteuil roulant, avec le certificat médical correspondant.

Mise au point: L’information donnée par certains offices AI cantonaux selon laquelle une personne qui a droit à une carte d’accompagnement (qui nécessite seulement l’attestation médicale sur formulaire officiel et un domicile dans le canton – l’âge, la nationalité ou un droit éventuel à de quelconques prestations AI étant sans importance) peut aussi acquérir un AG handicapés est donc totalement fausse, car ces deux droits sont soumis à des conditions différentes et sont totalement indépendants l’un de l’autre (les offices AI cantonaux qui émettent en même temps la carte d’accompagnement – ce qui est le cas de la moitié des cantons – ont visiblement parfois des «problèmes de distinction»).

4. La carte d’accompagnement en général et dans des cas particuliers:
A) pour les détenteurs d’un chien-guide d’aveugle;
B) pour les voyages en train à l’étranger des personnes aveu-gles, malvoyantes ou en fauteuil roulant (cf. sous B ci-dessous, en particulier let. b).
Précision 1 sur le billet nécessaire: En Suisse, la «carte de légitimation pour voyageurs avec un handicap» des CFF (la «carte d’accompagnement») nécessite toujours 1 titre de transport valable (depuis 1989 de la personne handicapée ou de l’accompagnant, qui peut aussi être p. ex. l’AG de l’accompagnant); la carte d’accompagnement tient lieu de «titre de transport» pour l’autre personne (+ un chien-guide éventuel). Mais il n’est pas possible de combiner la carte d’accompagnement avec une carte Junior ou Petits-enfants (car cel-les-ci se sont pas des «titres de transport indépendants», mais ne sont valables qu’en com-binaison avec le billet d’une personne adulte).
*Précision 2 sur le domaine de validité*: La carte d’accompagnement est obligatoirement valable en Suisse pour tout le «trafic direct», c’est-à-dire partout où on peut acheter un «billet direct» (trains, cars postaux, mais aussi bus et trams dans les villes, puisque les communautés tarifaires en font aussi partie). Les autres entreprises de transport (surtout té-léphériques et petits lacs) peuvent les reconnaître à bien plaire, de sorte qu’il est possible de leur demander aimablement si c’est le cas.
A) Particularité pour les détenteurs de chiens-guides:
Concernant son domaine de validité, la carte d’accompagnement porte actuellement la mention «(…) est autorisée à prendre avec elle une personne accompagnante et/ou un chien-guide, dans la même classe de voiture (…)» (cf. ch. 1 des «petites lettres»).
Cette règle «et/ou» (valable depuis début 1989) a maintes fois été comprise de manière complè-tement fausse par une partie du personnel des TP comme une règle «soit (…), soit (…)», ce qui entraînait chaque fois des discussions désagréables avec les voyageurs concernés. Nous avions donc déjà signalé ce problème aux CFF en juin 1996 et proposé une reformulation, mais les CFF s’étaient contentés de promettre de mieux instruire leur personnel.
Cette formulation est maintenant modifiée: le tarif 600.4, sous le ch. 21.00, indique dès le changement d’horaire du 12.12.2010: «pour ses voyages en 1re ou en 2e classe, l’ayant droit est autorisé à prendre avec lui une personne accompagnante, un chien-guide d’aveugle ou les deux à la fois.» La formulation de la carte de légitimation imprimée ne pourra être modifiée qu’au début de 2013.
B) Particularités pour les voyages en train à l’étranger de personnes aveugles, malvoyantes ou en fauteuil roulant:
Les cartes de légitimation pour handicapés ne sont valables que dans leur pays d’émission (il ne faut donc présenter que les billets à l’étranger). Par conséquent:
a) La personne handicapée doit acheter en Suisse pour elle-même un «billet normal» pour l’aller et le retour (circuit, aller simple ou retour simple également possibles, mais le billet doit commencer au moins à la frontière du pays ou ne pas finir avant de l’atteindre).
b) La personne qui a sur sa carte d’accompagnement (bas de la p. 1) cet autocollant bleu foncé avec la mention en trois langues «Autorisé selon tarif TCV 710.12» (c’est-à-dire personnes aveugles, malvoyantes ou en fauteuil roulant; la carte avec cette mention doit être présentée au guichet): acheter en même temps un «second titre de transport international avec réduction de 100%» (= gratuit) pour son accompagnant pour le même trajet et la même classe de voiture, avec la mention «Guide d’aveugle» pour les aveugles ou les malvoyants ou «Acc. chaise roul.» pour les personnes en fauteuil roulant (possible seulement en Suisse avec une carte d’accompagnement suisse, seulement en Allemagne avec une carte de légitimation allemande p. ex. pour venir en Suisse, etc.). Précisions:
– Ce deuxième billet est aussi valable pour un chien-guide au lieu d’un accompagnant.
– Ce n’est malheureusement plus possible à destination de l’Italie (ou seulement jus-qu’à la première gare de transbordement en Italie = la plupart du temps seulement jusqu’à Milan), puisque l’Italie s’est retirée de cet accord à fin 2005.
– Règle applicable au trafic transfrontalier des trains aux prix du marché (TGV et «EC Suisse-Italie»): les chiens-guides voyagent gratuitement et n’ont pas besoin de titre de transport (mais ce n’est pas valable pour les correspondances et il faut se renseigner pour chaque cas particulier).
c) La personne qui veut voyager en train à l’étranger avec un accompagnant et un chien-guide doit aussi acheter un billet pour chien pour tout le trajet à l’étranger, puisque la règle reste «accompagnant ou chien-guide» en trafic international (1/2 tarif 2e classe, aussi va-lable pour la 1re classe, puisqu’un billet pour chien est considéré comme «sans classe»).

5. Tarifs réduits pour le transport de tandems pour handicapés dans les TP
Le transport d’un tandem (ou d’un autre vélo spécial) pour handicapés coûtait jusqu’à présent le prix double d’un vélo simple (parce qu’il est inadapté aux dispositifs de suspension), ce que beaucoup de handicapés ressentaient comme très «injuste». Nous avons donc déposé en oct. 2009 – avec le soutien de 9 autres organisations d’aide aux handicapés – une requête à ce sujet auprès de «ch-direct» en nous référant à la loi sur l’égalité pour les handicapés (LHand), qui interdit la discrimination.
Les nouvelles dispositions du Tarif général des bagages T601, valable dès le 12.12.2010, prévoient ce qui suit:
A) Pour le chargement de bicyclettes par les voyageurs:
a) Sous ch. 50.21: l’échelon de prix 1 s’applique désormais aux personnes titulaires d’une carte de légitimation pour voyageurs avec un handicap.
b) «Echelon de prix 1» signifie, pour les titulaires d’un AG ou d’un abonnement demi-tarif ou les enfants de 6 à 16 ans:
– carte journalière pour vélo au nouveau prix de 12.– CHF ou passeport vélo au nouveau prix de 220.– CHF par an;
– ou billet demi-tarif 2e classe, s’il est plus avantageux qu’une carte journalière vélo (= pour un trajet court).

c) Ch. 62.00: plus que 5.– CHF pour la réservation de place dans les trains ICN (comme pour un vélo ordinaire; la «réservation obligatoire des places dans tous les trains ICN du 21 mars au 31 octobre» selon le ch. 50.1 s’applique en effet aux vélos).
B) Transport de bagages: seul la «bicyclette» ou «bicyclette spéciale» est importante ici:
a) Cf. ch. 60.00: Le transport d’une «bicyclette spéciale» coûte toujours 32.– CHF (par trajet, avec assurance de 4’000.– CHF), mais ne coûte plus que 16.– CHF pour les titulaires d’une carte d’accompagnement (comme pour un vélo ordinaire).
b) Exemple des effets de ces nouveaux tarifs: Plusport Sport Handicap Suisse doit payer 32.– CHF pour envoyer un tandem de location à une personne handicapée, mais la personne handicapée plus que 16.– CHF pour le retour en vertu de sa carte d’accompagne¬ment (nous n’avons malheureusement obtenu qu’un «demi-succès» sur ce point).

6. Nouveau bureau d’émission officiel de la carte d’accompagne-ment pour le canton de Thurgovie
Les 8 préfectures du canton de Thurgovie sont supprimées le 31.12.2010. Ni nous ni les CFF n’avons encore pu découvrir à ce jour quel bureau émettrait la carte d’accompagne-ment dès 2011.

7. Retour officiel de la ville de St-Gall sur la carte UTP
En 2011, la ville de St-Gall revient officiellement sur la liste «Champ de validité 2011» de la «Carte de légitimation pour aveugles et malvoyants» de l’UTP (la «Carte UTP»).
Le champ de validité de cette carte de légitimation pour l’année en cours peut être consulté sous www.utp.ch / Service / Aveugles et malvoyants / sous Downloads: «BlindenkarteVer-zeichnis_20xx_A4.pdf».

8004 Zurich, le 12.11.2010/Ro Union suisse des aveugles, Hans-Peter Rogger

Aide en gare

Vous pouvez contacter directement les 10 gares ci-dessous pour obtenir de l'aide dans ces gares.

|=Gare=|=tél.=|=fax=|=Mobile=|
| Bâle CFF | 061 271 37 23 | 061 271 37 23 | 078 644 78 33 |
| Berne | 031 311 77 88 | Pas de fax | 079 606 49 69 |
| Bienne | 032 322 19 01 | Pas de fax | 079 380 06 16
| Chiasso | 051 227 98 07 | Pas de fax | 079 505 03 66 |
| Genève-Cornavin | 022 732 00 90 | Pas de fax | 079 505 09 11

Genève-aéroport 022 798 18 60 Pas de fax 079 505 09 08
Lausanne 021 323 10 80 021 323 10 80 079 505 31 73
Lucerne 041 210 00 60 Pas de fax 079 500 26 00
Olten 051 229 52 40 Pas de fax 079 505 03 42
Zurich HB 044 211 92 77 044 211 92 77 079 505 08 36

Heure de service

Bâle-CFF
Du lundi au vendredi: 8:00 à 19:00
Samedi: 8:00 à 18:00
Dimanche 10:00 à 18:00

Berne
Du lundi au vendredi: 7:15 à 20:15
Samedi: 7:15 à 17:15
Fermé les Dimanches et jours fériés

Bienne
Du Lundi au vendredi: 8:10 à 11:40 et de + 13:15 à 16:40
Fermé les week-end et jour férié

Chiasso
Du lundi au vEndredi: 8:00 à 11:00
Samedi, dimanche et jour férié fermé

Genève-Cornavin
Du lundi au vendredi 8 h 00 à 20 h 00
Samedi 8 h 00 à 15 h 30
Fermé les dimanches et jours fériés

Genève-Aéroport
Lundi + mercredi à vendredi 9 h 00 à 13 h 00 et de + 14 h 00 à 18 h 00
Mardi fermé
Samedi: 9 h 00 à 18 h 00
Dimanche: 12 h 00 à 17 h 00

Lausanne
Du lundi au vendredi 7 h 30 à 12 h 30 et de + 14 h 30 à 17 h 30
Fermé les samedis, dimanches et jours fériés

Lucerne
Du lundi au vendredi 8:00 à 18:00
Samedi 8:00 à 13:00
Fermé les dimanches et jours fériés

Olten
Du lundi au vendredi 8:00 à 11:00 et de + 14:00 – 18:00
Samedi 8:00 à 11:00
Fermé le dimanches et les jours fériés

Zürich-HB
Jours ouvrables 6:45 à 21:15

Le Call Center Handicap CFF à Brigue

Tél. 0800 007 102 * tous les jours 6 h 00 à 22 h 00 (0800 = n° gratuit)
Fax 051 225 70 90
E-mail: mobil@cff.ch

Organisation d'aide à l’embarquement, au départ
et au changement de train dans près
de 170 gares points d’appui en Suisse.

Mode d'emploi pour la commande de billet par téléphone

Tél. 0800 181 181 tous les jours, 24 h sur 24
puis choix de la langue: touche 2 = français
– puis touche 1 = commandes de billet pour handicapés (voyageant seuls avec «carte d’accompagnement»)
(fax = 051 225 70 93)

touche 2 = voies de départ / d’arrivée pour aveugles
(tous les jours 6 h 00 à 22 h 00) (comme aux bornes «Info» / «SOS» des gares).

* Ce numéro de téléphone est aussi valable pour les 10 aides en gare [en particulier hors des heures de service indiquées ci-dessus, lorsqu’un déplacement concerne un ou plusieurs de ces services].

 

24.11.2017 14:06:24
5 requêtes SQL
Total 2.43 ms, SQL 0.93 ms, (38.23%)